Mardi 5 février, midi uniquement

Place au canard, en confit et effiloché avec quelques poires, il sera emprisonné entre une couche de purée de pommes de terre et une autre de légumes pour un parmentier réconfortant à midi.

Les commentaires sont fermés.